Confiance et seniors : les clés du développement de l’emploi pour 2015 ?

La confiance de retour chez les DRH ?

Le nouveau Baromètre d’Inergie est source d’optimisme. En effet, les DRH retrouvent le sourire et leur enthousiasme progresse de quatre points depuis 2014. Même s’ils continuent de redouter les turbulences économiques et les variations réglementaires, plus de 7 DRH sur 10 ont plutôt confiance dans l’avenir de leur entreprise pour les mois à venir.

Ce Baromètre qui a été produit pour le compte de l’ANDRH et d’Entreprise et Carrières traduit cette même confiance pour leur secteur d’activité. En effet, seulement 2 DRH sur 10 anticipent une dégradation de leur secteur économique (contre 3 sur 10 pour 2014 et plus de 4 sur 10 pour 2013).

Senior confiance

Se projetant plus loin, ils sont même 3 sur 10 à envisager de recruter en 2015 et désormais seul 1 DRH sur 2 envisage que son entreprise doive concevoir un plan de départ volontaire.

Enfin, quant à ce qui est appelé le climat au sein de l’entreprise, ils sont 7 sur 10 à considérer que les relations sociales sont plutôt bonnes dans leur entreprise.

Les seniors : après la Silver Economie, le Silver Emploi ?

Alors que le Gouvernement est déjà intervenu à plusieurs reprises en matière d’emploi des seniors ou bien en matière de Silver Economie (http://www.slate.fr/story/78532/silver-economie-vieux-croissance) c’est désormais le think-tank Institut Montaigne qui enfourche également ce cheval de bataille.

Dans une note intitulée « l’emploi des seniors : levier de croissance et de bien être » publiée vendredi le 19 juin 2015, le célèbre Institut propose de « sortir de la préretraite généralisée »  pour recréer une spirale positive.

Cette note est l’une des cinq qui constituera un dossier global de Montaigne sur le « Bien vieillir » produit par une équipe dirigée par le PDG d’AXA, Nicolas Moreau.

L’occasion de rappeler que depuis les 70’s, la culture de la préretraite a poussé hors du marché du travail des centaines de milliers d’actifs des personnes surtout entre 54 et 57 ans avec une difficulté de rebond maximal par la suite.

Mesure choc proposée par l’Institut Montaigne, retarder l’accès à la retraite à 60 ans au lieu de 50. Cette mesure tient compte du fait que la fixation de l’âge légal de retraite ayant été décalé à plus de 62 ans, le temps restant aux seniors licenciés à partir de 54 ans devient de plus en plus long avant d’accéder à la retraite. L’Institut parle de désalignement entre les intérêts des entreprises et des salariés quinquas.

Confiance et seniors, Optimisme et expérience semblent être les deux tendances qui se dessinent chez nos décideurs pour résorber le chômage  en 2015. De 2012 à 2014, ils avaient plutôt plébiscité les vocables de « crise » et valorisé l’emploi chez les jeunes.

Télécharger l’étude de l’Institut Montaigne : http://www.institutmontaigne.org/fr/publications/faire-du-bien-vieillir-un-projet-de-societe

This entry was posted in Actualité and tagged , by admin. Bookmark the permalink.
Guide du Portage

Une réflexion au sujet de « Confiance et seniors : les clés du développement de l’emploi pour 2015 ? »

  1. En effet cela pourrait être une solution face à l’arrivée proche des baby-boomers à la retraite. Certes les jeunes sont autant à la recherche de travail que les seniors mais tout est une question d’équilibre. Il existe de nombreux quadra/quinquagénaires qualifiés sans emploi qui pourraient redresser le taux de cotisation pour les retraités. Et je pense que le recul de la préretraite deviendra inévitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>