Panorama de l’emploi : l’inversion de la courbe du chômage ?

Schéma de la courbe du chômage de 1996 à 2013Fin janvier 2014, le ministre du Travail, Michel Sapin a réuni syndicats de salariés et d’employeurs ainsi que les représentants des régions et les dirigeants de Pôle emploi, pour un point d’étape sur la  « mobilisation pour l’emploi ». Ces rendez-vous réguliers sont l’occasion pour les organisations de livrer leur bilan sur leurs statistiques et les résultats de leur mobilisation pour la désormais fameuse « inversion de la courbe du chômage ».

Le Ministre a dressé un bilan complet de la situation de l’emploi pour 2013 mais a surtout évoqué les conséquences de l’entrée en vigueur de la loi de sécurisation de l’emploi avec un focus sur la procédure de validation/homologation des PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) dans les entreprises. Cette nouveauté a été saluée par les partenaires qui la considèrent comme l’une des réussites de cette loi de sécurisation.

En revanche, les organisations présentes ont toutes pointé le retard dans la mise en place du contrat de génération, mesure phare du candidat Hollande, pour l’accroissement de l’emploi des jeunes et des seniors. Les négociations au sein des branches professionnelles auraient retardé le déblocage de l’aide au contrat de génération dans les ETI.

L’augmentation de l’activité partielle et la chute de l’emploi en intérim

En 2013, la sécurisation de l’emploi sera aussi passée par une facilitation de l’activité partielle. Le recours à cette mesure a sensiblement augmenté, permettant de sauvegarder des emplois menacés, singulièrement dans les TPE/PME en difficulté.

Cette réunion se déroulait également après qu’aient été dévoilés les chiffres de l’emploi en intérim pour 2013 : une baisse de 8,6 % sur l’année 2013 s’est produite par rapport à 2012 selon le baromètre Prism’emploi. Cette baisse touche l’ensemble des régions françaises avec deux points noirs en Alsace (près de 16%) et en Languedoc-Roussillon (près de 13%).

Ces réunions « mobilisation pour l’emploi » auront lieu tout au long de l’année 2014 pour « favoriser le dialogue social au service de l’emploi » selon le ministère.

Le portage salarial : quelles perspectives pour 2014 ?

Pour le portage salarial qui a connu en 2013, une année chargée avec l’évolution de sa réglementation, son encadrement juridique, 2014 devrait être une année de réorganisation.

Assisterons-nous comme en 2013 à des rapprochements, des fusions entre les entreprises de portage ? Verrons-nous certaines sociétés viser de nouveaux profils de portés et d’experts ?

Ce qui semble certain c’est que les obligations contenues dans l’accord national sur le portage salarial de 2010, désormais étendu à tout le secteur, vont modifier le paysage et certainement l’offre du secteur français…pour la plus grande sécurité des cadres qui voudront avoir recours à cette forme d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>