Guide du portage > Portage-salarial >

Le portage salarial, la liberté pour les seniors !

(communiqué de presse) Portageo 01 septembre 2008

En plein débat sur la réforme des retraites et l’allongement de la durée de cotisation de 40 à 41 ans, le France s’intéresse enfin à l’emploi de ses séniors, et réalise qu’avec un taux d’emploi de 38.1% en 2006, contre 43.6% en moyenne dans le reste de l’Union, elle a encore de gros efforts à faire pour favoriser leur emploi si elle veut atteindre l’objectif de 50% pour les 55-64 ans fixé par l’Union Européenne à l’horizon 2010.

Le rapport de l’Association pour l’Emploi des Cadres (APEC), témoigne du difficile retour à l’emploi des seniors de statut cadre. En effet, après 55 ans, le taux de chômage des cadres s’établit à 6.4%, contre 2.9% pour les 30-49 ans et 1.6% pour les moins de 30 ans. Si les quinquas, qui représentent 30% du total des cadres actifs en France, ne semblent pas plus touchés par les licenciements que les autres tranches d’âge, ils souffrent en revanche de réelles difficultés lors de leur retour à l’emploi. Au-delà de 55 ans, beaucoup d’entre eux doivent consentir de gros efforts pour se réinsérer sur le marché du travail, tant en terme de revenu (baisse de salaire dans 2 cas sur 3), qu’en terme de statut (perte du statut cadre dans 20% des cas, emploi instable voire précaire dans 50% des cas). Une véritable épreuve pour ces séniors expérimentés, bien souvent experts dans leur domaine, et dont la valeur ajoutée professionnelle n’est plus à prouver.

Pourtant, à l’instar de M. G. (cf portrait du mois) de plus en plus de seniors se battent pour conserver une activité professionnelle épanouie, avant, mais aussi bien au-delà de l’âge légal de la retraite. L’amélioration des conditions de vie et les progrès médicaux n’ont cessé d’allonger l’espérance de vie qui progresse de 4 mois par an. Elle est aujourd’hui de 77 ans pour les hommes et de 84 ans pour les femmes, et s’il est vrai qu’il y a des disparités en fonction des secteurs, il est clair que globalement nos seniors retraités ou en préretraites sont en pleine forme, et peuvent légitimement avoir l’envie de conserver une activité professionnelle.

En 2005, d’après la CNAV, 120 000 retraités (soit 1.5% des personnes ayant quitté la vie active) avaient repris une activité, un chiffre en croissance constante. La possibilité de cumuler le revenu d’une activité professionnelle avec une pension de retraite (dans la limite du dernier salaire perçu avant le départ à la retraite) a séduit de nombreux seniors qui peuvent ainsi arrondir leurs fins de mois. Mais ce n’est pas leur seule motivation : bien souvent, c’est la crainte de l’inactivité qui pousse les seniors à conserver une activité professionnelle. Conserver un réseau et un lien social, actualiser et transmettre ses connaissances, se sentir utile... le travail permet de donner un sens et une raison d’être au travers de projets concrets.

Pour tous ces seniors actifs, le portage salarial se révèle bien souvent une solution idéale, qui leur permet de valoriser leur expérience, tout en conciliant leurs besoins légitimes de liberté et de sérénité. Alors que l’âge reste un frein sur le marché du travail, il se transforme incontestablement en atout sur le marché des indépendants : l’expérience professionnelle est alors perçue comme une réelle valeur ajoutée, et l’âge induit un considération implicite pour les connaissances acquises. En portage salarial, le senior agit comme un prestataire indépendant, et échappe ainsi au lien de subordination qu’il aurait de facto s’il était salarié. Il intervient chez son client en toute liberté, et gère ses horaires et son temps de travail comme il l’entend, sans soumission aucune. La société de portage le libère de la paperasse, et lui offre le statut de salarié qui lui permet d’être très protégé par le droit du travail.

« La tranche d’âge des 50-55 ans est celle qui se développe le plus chez nous, explique M. BEGUE, Directeur Général de PORTAGEO. Avec un profil de consultants formateurs ou d’experts, les personnes qui nous rejoignent sont extrêmement riches : riches d’un parcours personnel et professionnel qui leur donne une valeur ajoutée incomparable dans leur métier, mais aussi riches d’une expérience humaine qui leur fait appréhender leur activité avec beaucoup de sagesse et de générosité. »

 

Vos contacts chez PORTAGEO :

E-mail : contact@portageo.fr