Guide du portage > Portage-salarial >

Le portage salarial : une solution à la transition professionnelle des seniors ?

(communiqué de presse) ITG Paris 3 avril 2008

Présentation des résultats de l’enquête – vendredi 4 avril 2008 – Siège du Groupe IGS (Paris 17ème)

L’emploi des salariés en fin de carrière est l’un des grands défis que la France et les pays industrialisés auront à relever au 21ème siècle, tant sur le plan démographique que sur le plan professionnel.
D’ailleurs, la France est particulièrement concernée par cet enjeu, elle possède l’un des taux les plus bas en matière d’embauche des seniors (53%) de la zone OCDE.
Pour autant, ces dernières années, un nouveau dispositif s’est imposé comme une alternative crédible pour endiguer cette tendance : le portage salarial.
Apparu au milieu des années 80, le portage salarial consiste à gérer contractuellement la relation entre un professionnel autonome (le porté), son employeur (l’entreprise de portage) et une entreprise cliente pour laquelle le porté effectuera une mission. La spécificité de cette relation est, principalement, que le porté apporte lui-même à l’entreprise de portage les missions de prestations intellectuelles qu’il a obtenues auprès des entreprises clientes. Cette modalité de travail concernait environ 20 000 personnes en 2007.
Par ailleurs, le portage salarial connaît une forte audience auprès des pouvoirs publics puisqu’il figure dans le « Plan national d’action concerté pour l’emploi des seniors » qu’a proposé le Gouvernement de Villepin en juin 2006 et les partenaires sociaux ont reconnu, dans l’accord du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail, qu’il « répondait à un besoin social dans le retour à l’emploi des seniors».
A la lumière de ces éléments, le Groupe IGS et l’Institut du Temps Géré viennent de réaliser une étude intitulée : « le portage salarial : une solution à la transition professionnelle des seniors ? ».
Les résultats de cette étude seront présentés le vendredi 4 avril 2008 dans les locaux du Groupe IGS.
A la suite de la restitution de ces travaux, une table ronde, animée par Erwan Poiraud (Groupe IGS), réunira Christian Brière (Directeur associé de Crossknowledge), Nathalie Havre (Consultant ITG) et Roland Bréchot (Directeur Général d’ITG) pour débattre de ce sujet.

A propos…

Fondé en 1975 le Groupe IGS a ancré son action en mettant en place des activités de formation continue pour les dirigeants, cadres et salariés dans le domaine du management et de la gestion des ressources humaines. Le Groupe IGS s’est ensuite développé par la création de filières métiers en particulier dans les ressources humaines, l’administration et la gestion d’entreprises, le commerce, les systèmes d’information mais aussi la communication et le journalisme.

L’originalité du Groupe tient en sa volonté de proposer une offre de formation permettant à tout individu une progression constante tout au long de sa vie à travers ses écoles d’enseignement supérieur (IGS, ESAM, ICD, ISCPA.), ses centres de formation d’apprentissage (CFA), d’alternance (CIEFA) et continue (IGS Formation Continue et IGS Formation Développement) ; l’ensemble étant réuni sous le concept d’Université Professionnelle Internationale.
Le Groupe IGS forme 11 000 personnes par an dans ses 3 campus (Paris –Lyon –Toulouse) en partenariat avec 3500 entreprises.
Pour en savoir plus : www.groupe-igs.asso.fr

 

Fondé en 1996, ITG a connu une croissance constante de son chiffre d’affaires et du nombre des consultants actifs.
Elle compte aujourd’hui plus de 2 500 consultants actifs à temps partiel et presque
12 000 clients.
ITG participe également activement aux négociations en cours pour intégrer ce dispositif dans le droit du travail.

L’accord du 15 novembre 2007 signé par le SNEPS (Syndicat National des Entreprises de Portage Salarial), la CICF (Chambre de l’Ingénierie et du Conseil), la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC, qui encadre la pratique du portage salarial, s’est inspiré de l’accord d’entreprise d’ITG signé en 2004.
Pour en savoir plus : www.itg.fr