Le portage fait son show, clap 6 : le portage salarial et la prévoyance

Publié le 12/01/2021

Pour ce nouvel épisode des vidéos promotionnelles du PEPS sur le portage salarial, un sujet majeur est abordé : la prévoyance.

Pour rappel et en simplifiant, la prévoyance concerne la couverture des risques les plus « lourds » (incapacité, invalidité ou décès) qui suspendent l’activité et donc les revenus des assurés : en d’autres termes, l’objectif de la prévoyance est de maintenir le niveau de vie des personnes en cas d’impossibilité de travailler.

Evidemment, il existe des dispositifs (les contrats de prévoyance Madelin) pour les indépendants pour leur permettre d’accéder à une couverture de leurs « risques prévoyance ». Mais il reste plus cher et moins avantageux, en général, que des contrats collectifs d’entreprise ou de branche dont bénéficient les salariés.

Dans la vidéo, dans un premier cas, une indépendante enceinte hésite à s’arrêter à cause de douleurs de dos, la perte financière en cas d’arrêt sera pour elle trop importante. On supposera qu’elle n’est pas encore dans les délais pour pouvoir bénéficier de son congé maternité en tant qu’indépendante.

Son amie a, quant à elle, pu bénéficier d’un maintien de sa rémunération quelques années auparavant à la suite d’un arrêt temporaire de travail grâce à un contrat de prévoyance collectif auquel avait souscrit son entreprise de portage salarial ! En effet, les consultants portés, s’ils sont indépendants, bénéficient du régime de protection sociale des salariés et donc du système de prévoyance si l’entreprise l’a mis en place, ou la convention collective de branche !

Ça tombe bien, le contrat de prévoyance collectif est en cours de négociation dans le secteur et devrait être effectif dans les mois qui viennent !

Quitte à devenir indépendant, autant devenir un indépendant prévoyant 😉


L’équipe du Guide

Pour suivre l’actualité du Guide, n’hésitez pas à nous suivre sur twitter : https://twitter.com/GuideduPortage



© Le Guide du Portage - 2021