Les nouvelles formes d’emploi à l’honneur : naissance d’un nouveau think-tank

Logo-Fondation-ITGLe 7 novembre dernier avait lieu premier colloque de lancement de la Fondation ITG sur les « nouvelles formes d’emploi » et le « travailler autrement ». Ce think-tank a vu le jour à l’initiative du Groupe ITG, acteur majeur du portage salarial et membre du bureau du PEPS, et qui a intégré comme membres de la Fondation plusieurs acteurs de ce marché du travail comme Alixio (ingénierie sociale), IGS (formation professionnelle) ou encore CrossKnowledge (e-learning) et le Cabinet Barthélémy (Cabinet d’avocats spécialisé en droit social). La Fondation a également réussi à recevoir l’adhésion de l’ UGICT-CGT Cadres et de la CFDT Cadres, deux syndicats qui ont contribué à la sécurisation juridique du portage salarial.

Accepter la réalité, le travail est « multi-formes »

Pour la Fondation ITG, l’objectif est donc d’élargir le champ du débat et de mettre en lumière la transformation générale du monde du travail.

Décidément attachée à l’originalité de sa démarche, la Fondation ITG avait décidé d’organiser son premier événement dans les locaux d’une école prestigieuse mais réputée pour son conservatisme : l’ENA.

Lors de la journée de débats, les organisateurs avaient clairement décidé de casser les codes. Contrairement aux colloques habituels, ils avaient organisé leur table-ronde de façon à ce que les personnalités qui intervenaient le fassent en réponse à un témoignage d’un salarié ayant vécu la transformation de son emploi ou de sa façon de travailler.

Ainsi, des responsables politiques comme Luc Chatel, ancien ministre UMP, Jean-Marc Germain, député PS, rapporteur de la loi sur la sécurisation de l’emploi ou Olivier Faure, député PS proche du premier ministre, Jean-Marc Ayrault, des chefs d’entreprise comme Raymond Soubie (Alixio) Jean-Michel Simon (ATOS) ou Hubert Mongon (McDonald’s) ont dû réagir aux témoignages de salariés ayant eu recours à de nouvelles façons de travailler comme le télétravail ou ayant vécu une progression professionnelle notamment grâce à la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

D’autres personnalités ont été appelées à intervenir en réaction aux témoignages de salariés ayant utilisé des solutions comme la mobilité externe ou le portage salarial notamment pour la reconversion professionnelle des seniors: Philippe Dorge (DRH du Groupe PSA Peugeot Citroën), Denis Jacquet (Président de Parrainer la Croissance), ou encore Carole Couvert (présidente de la CFE-CGC) se sont ainsi succédés à la tribune.

Les formes d’emplois atypiques en Europe : une source d’étude

Enfin, la Fondation a également placé son analyse au niveau européen. L’une des intervenantes et membre de la Fondation, Odile Quintin, Professeur à l’ESCP et ancienne directrice générale de l’Education et de la Culture à la Commission européenne a donné sa vision de l’évolution des formes de l’emploi en Europe et la progression de formes d’emploi atypiques. Cette analyse a été complétée par une étude qui a été dévoilée par la Fondation à l’occasion de ce colloque intitulée « Entre entrepreneur et salarié, la Troisième voie ». Cette étude a passé au crible neuf pays européens qui ont créé des formes hybrides d’emploi entre le salariat et l’entrepreneuriat. Cette étude a pointé l’avant-garde de la France qui a su prendre une longueur d’avance dans la réglementation de ces nouvelles formes d’emploi qui se développent partout en Europe pour accompagner l’émergence du travail autonome. Ce rôle moteur de la France est tout de même à relativiser par les enseignements de l’étude : si notre pays dispose de nombreux outils juridiques permettant aux consultants et experts d’exercer de façon autonome, les travailleurs français restent plus réticents à les utiliser que leurs voisins européens italiens ou anglais.

La Fondation ITG: une initiative louable, un bel exploit et une bonne marge de progression

Une telle initiative aurait-elle pu avoir lieu si l’impulsion avait été étatique? A priori non. Réussir à sortir les négociations du cadre ronflant des commissions et navettes parlementaires et réunir autour d’une idée commune des acteurs de tout bords, entreprises, syndicats et personnalités politiques, est déjà un exploit en soi.
Faciliter l’emploi de jeunes, favoriser le maintien ou la reconversion des seniors (attention, on est déjà senior à 45 ans…), fluidifier le marché du travail et redonner confiance, favoriser la formation continue … Beaucoup de thèmes qu’il est important de mener de front. On ne peut que leur souhaiter bon courage.
Un petit bémol cependant. Certains participants ont soulevé l’absence de témoignages de patrons et employés de PME & TPE alors que ceux-ci représentent 80% du tissu professionnel français. Nul doute que la Fondation ITG aura à cœur de réparer cet oubli afin de pérenniser son action.

Pour en savoir plus sur la Fondation ITG : www.fondation-itg.org

Une réflexion au sujet de « Les nouvelles formes d’emploi à l’honneur : naissance d’un nouveau think-tank »

  1. Ping : Fondation ITG : Comment va évoluer le portage salarial ? - Aujourd-hui.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>