Reconversion professionnelle plus difficile pour les seniors au chomage

Publié le 28/12/2012

Pôle Emploi

Pour le 19ème mois consécutif,  le chômage augmente selon les chiffres du Pôle Emploi. Cette augmentation touche principalement deux catégories : les jeunes et surtout les seniors, les plus de 50 ans.


Forte augmentation du nombre de chomeurs parmis les seniors


L’augmentation du chômage chez les séniors a été de 17 % en un an. Au total, près de 685.000 personnes de plus de 50 s, sans aucune activité étaient inscrites fin octobre à Pôle emploi. Le taux de chômage des seniors, est cependant trois points en dessous de la moyenne du chômage global (6,9%).

La détérioration de l’emploi des seniors a plusieurs facteurs : étant toujours plus nombreux à rester actifs du fait des réformes des retraites, les senior sont massivement en CDI.

Or, pour cette classe d'âge, la problématique est d'éviter de tomber dans le piège du chômage de longue durée (plus d'un an).

Une reconversion professionnelle plus difficile passé 50 ans


La reconversion professionnelle après 50 est toujours plus compliquée. En effet, la probabilité qu'un senior soit toujours au chômage au bout de deux ans est de une sur deux, selon une étude de l'Unédic. A environnement économique constant, les seniors connaissent des durées moyennes de chômage d'environ 6 mois et demi plus longues que celles des moins de 25 ans, selon Pôle Emploi.

Un chiffre marquant : fin 2012, les plus de 50 ans restaient en moyenne inscrits 404 jours à Pôle Emploi, quand la moyenne de tous les inscrits est de 249 jours.

La question des nouvelles formes d’emploi organisant la reconversion professionnelle, au premier rang desquelles se trouve le portage salarial, est plus que jamais d’actualité.
Articles connexes
© Le Guide du Portage - 2019