Le portageen 8 étapes

Comment fonctionne le portage salarial ? 8 étapes pour tout comprendre

Cet article retrace le parcours du portage salarial en 8 grandes étapes. Il vous aidera à comprendre simplement le fonctionnement et vous permettra de répondre à l’ensemble des questions que vous vous posez sur le processus du portage salarial.


Parce qu’il offre de nombreux avantages, le portage salarial est plébiscité par de plus en plus de consultants indépendants en France (plus de 70 000 en 2018).

Forme de travail hybride, qui permet de conjuguer autonomie et protection du salariat, son organisation atypique est souvent source de nombreux questionnements...

Puis-je exercer mon activité en portage salarial ? Comment me lancer ? Comment se passe concrètement la contractualisation avec une entreprise de portage ?

Suivez le guide pour tout comprendre en 8 étapes :

➡️ Étape 1 : J’obtiens une mission

➡️ Étape 2 : Je vérifie la possibilité

➡️ Étape 3 : Je choisis mon entreprise

➡️ Étape 4 : Je choisis mon contrat de travail

➡️ Étape 5 : Conclusion du contrat commercial

➡️ Étape 6 : J’exécute ma mission

➡️ Étape 7 : Je remplis mon compte rendu d’activité

➡️ Étape 8 : Je perçois mon salaire 

Étape 1 : J’obtiens une mission auprès d’une entreprise cliente

L’entreprise de portage n’est pas tenue de fournir du travail au salarié porté. Un salarié porté doit être en mesure de rechercher et de négocier lui-même des missions auprès d’entreprises clientes. 

Pour exercer en portage salarial, la première étape passe pour vous par l’obtention d’une mission auprès d’une entreprise cliente.

Certaines sociétés de portage vous accompagnent dans ce processus de recherche de mission en vous aidant à définir votre offre pour prospecter plus efficacement.


Étape 2 : Je vérifie la possibilité d’exécuter ma mission en portage salarial

Ma mission est-elle compatible avec le portage salarial ? 

La durée maximum autorisée d’une prestation en portage salarial est de 36 mois. Ma mission doit donc être inférieure à cette durée pour que je puisse l’exercer en portage salarial. 

Si la plupart des activités sont autorisées en portage salarial, il existe cependant quelques exceptions. C’est le cas du service à la personne (garde d’enfant) ou de certaines professions réglementées (médecin, notaire) (lien interne les métiers concernées par le portage salarial). Si votre mission ne relève pas de ces activités elle est éligible au portage salarial. 

Est-ce que je remplis les critères pour être salarié porté ? 

Si vous souhaitez exécuter votre mission en portage salarial, il vous faut remplir les conditions cumulatives d’autonomie, de qualification, et d’expérience définie par la convention collective du portage salarial. 

En réalité, seule la condition de qualification peut représenter une réelle barrière à l’entrée. Vous devez être titulaire d’un diplôme de niveau Bac +2 (ou plus) ou totaliser au moins 3 ans d’expérience dans le domaine d’activité dans lequel vous souhaitez exercer en portage salarial.

Est-ce que le prix de ma prestation me permet de percevoir le salaire minimum pour exercer en portage salarial ? 

La convention collective du portage salarial détermine un salaire minimum pour exercer en portage. 

Il est égal à 77% du plafond de la Sécurité sociale (on se réfère au plafond horaire, journalier ou selon la durée de la mission).

En tenant compte des frais de gestion (environ 10%) et du paiement des cotisations sociales patronales, on considère que vous devez négocier avec votre client un tarif journalier proche de 300 euros hors taxe (article interne quelle rémunération nette ?) pour exercer en portage salarial. 

Vous pourrez librement exercer votre mission en portage salarial seulement si l’ensemble de ces conditions sont réunies.


Étape 3 : Je choisis mon entreprise de portage salarial

Choisir son entreprise de portage salarial peut s’avérer délicat pour un salarié porté sans points de comparaison entre les différentes offres proposées sur le marché de portage. 

Le guide du portage vous accompagne dans cette étape cruciale (lien interne article comment choisir son entreprise de portage et lien interne module choix de l’entreprise de portage) en vous présentant les critères importants à prendre en compte dans votre choix. 

🏦 Optimisation financière

La transformation de votre chiffre d’affaires en salaire net dépend de plusieurs facteurs (frais de gestion, frais refacturés au salarié porté en plus des frais de gestion, outils d’optimisation proposés par l’entreprise …). Attention à ne pas comparer seulement les frais de gestion pour faire votre choix. 

🎓 Accompagnement et formation

Votre entreprise de portage a un rôle à jouer pour vous accompagner dans votre activité de salarié porté. L’accompagnement proposé varie fortement en fonction des entreprises (accompagnement individuel, formations proposées …). C’est un  critère important à prendre en compte, particulièrement si vous démarrez une activité indépendante.  

🔒 Solidité et sécurité financière

En choisissant une entreprise de portage, vous lui confiez votre argent. Assurez-vous au préalable de sa solidité financière (ancienneté, niveau de la garantie des salaires, modalités de paiement ...)  

🚀 Réseau professionnel et communauté

Exercer une activité indépendante peut parfois être synonyme d’isolement pour un freelance. Les entreprises de portage proposent une intégration à leur réseau professionnel plus ou moins grande. Être entouré par un collectif composé d’autres consultants indépendants peut vous apporter expérience, conseils et déboucher sur de nouvelles missions. C’est donc un critère à prendre en compte dans votre choix. 

📅 Gestion quotidienne simplifiée

Exercer une activité en portage salarial, c’est avant tout la possibilité de se concentrer sur son activité, son cœur de métier. Les entreprises de portage proposent des outils plus ou moins pratiques pour gérer votre quotidien (accès facilité à votre compte d’activité, plateforme d’échanges mise à votre disposition, accès mobile à votre compte rendu d’activité …). Ces outils peuvent représenter un gain de temps important pour vous. N’hésitez pas à comparer ce que proposent les entreprises de portage en termes d’outils. 

Votre choix va dépendre de la priorité que vous donnez à ces différents critères. Les outils du guide sont là pour vous aider. Attention à ne pas oublier les deux grands fondamentaux : transparence et accompagnement !


Étape 4 : Je choisis mon contrat de travail en portage salarial (CDI ou CDD)

Avant de faire votre choix, il est important de comprendre les différences entre un contrat de travail en portage salarial et un contrat de travail classique (lien interne article choisir son contrat de travail). 

Si CDD classique et CDD en portage salarial restent relativement similaires, les différences sont plus importantes entre un CDI en portage et un CDI classique :

  • L’entreprise de portage n’est pas tenue de fournir de travail au salarié porté. Il doit donc lui-même rechercher ses missions ;
  • L’entreprise de portage n’est pas obligée de rémunérer le salarié porté en intermission, c’est-à-dire pendant la période entre deux contrats où il n’a pas de mission. 

Avant d’opter pour un CDI en portage salarial, il faudra donc vous assurer de votre aptitude à être régulièrement en mission pour éviter les périodes sans rémunération.

Le conseil du guide
Pour une première mission courte obtenue en portage salarial, optez plutôt pour un CDD. Si les missions sont renouvelées et que vous parvenez à en obtenir d’autres, vous pourrez solliciter votre entreprise de portage et signer un CDI. 

 

Étape 5 : Conclusion du contrat commercial de prestation de portage salarial

Cette étape n’est pas à votre charge, puisque c’est l’entreprise de portage salarial qui se chargera de conclure ce contrat directement avec l’entreprise cliente, aux conditions que vous avez préalablement négociées avec cette dernière (lien interne « le contrat commercial »).

Cette étape doit avoir lieu au plus tard dans les deux jours qui suivent le début de votre prestation, et dans l’idéal avant l’exécution de cette mission. 


Étape 6 : J’exécute ma mission pour l’entreprise cliente

L’exécution de la mission se fait aux conditions décidées avec votre entreprise cliente. Vous avez décidé avec elle de travailler de votre domicile, ou dans ses locaux aux horaires collectifs de travail, c’est bien sûr possible. 

Si vous faites le choix de travailler dans les locaux de l’entreprise, les conditions de travail de l’entreprise vous sont applicables ainsi que les mesures destinées à préserver la santé et la sécurité des salariés de l’entreprise. 

Le contrat commercial de prestation en portage salarial doit préciser l’ensemble des conditions de travail et de la responsabilité de l’entreprise cliente en la matière.


Étape 7 : Je remplis mon compte rendu d’activité

En tant que salarié porté, vous devez remplir à la fin du mois, un compte rendu d’activité (CRA). Celui-ci permet à la fois d’établir votre fiche de paie mais aussi de s’assurer que votre charge de travail est raisonnable. 

Il contient l’ensemble des différents temps d’activité et leur qualification : mission, prospection, maladie, congé ou encore accident du travail. 

Ce compte rendu d'activité comporte notamment les dates des journées et demi-journées d’exécution de la prestation concernée, (si vous êtes est en forfait-jours) ou les heures effectuées par demi-journée (si votre durée de travail est calculée en heure).

Votre CRA doit être approuvé par l'entreprise de portage salarial (EPS), qui établit sur cette base votre bulletin de paie.


Étape 8 : Je perçois mon salaire 

La transformation de votre chiffre d’affaires dépend des pratiques de votre entreprise de portage. Globalement, vous percevrez, après validation de votre compte rendu d’activité, l’équivalent du salaire minimum en portage salarial (77 % du plafond de la sécurité sociale) pour votre durée de travail (2 517 euros pour un mois à temps plein). 

Une fois la facture de la prestation réglée par votre client, votre compte d’activité sera crédité du complément (déduction faite des frais de gestion) si vous avez négocié une prestation à un prix supérieur au minimum conventionnel.

Cette somme pourra alors être convertie en salaire après paiement des cotisations sociales et patronales. 

Vous percevrez donc très souvent votre salaire total en deux fois.

© Le Guide du Portage - 2019