Alternativesautres formes juridiques

Alternatives au portage salarial : comparaison avec les autres statuts

Vous vous demandez comment fonctionnent les différentes formes alternatives d’activité (FAA) pour devenir indépendant ? Vous cherchez à savoir si vous pouvez cumuler plusieurs statuts différents ? 

La rubrique « Découvrir les autres formes alternatives d’activité » apportera toutes les réponses à vos questions !

Quel statut choisir pour devenir indépendant ?

Les raisons de lancer son activité en solo sont nombreuses et elles ont toutes en commun une phase de doute quant au choix de son statut juridique. Si rien ne remplacera un accompagnement personnalisé par un professionnel, le guide du portage vous propose une première approche pour vous aider à vous y retrouver.

Plus d'informations

Auto-entrepreneur (micro-entreprise)

Créé en 2008 sous le nom plus connu d’auto-entrepreneur, ce régime séduit par la réduction des formalités administratives et un statut fiscal avantageux. En 2016, les auto-entrepreneurs deviennent des micro-entrepreneurs : retour sur le fonctionnement, les avantages et les inconvénients de ce régime social et fiscal simplifié.

Plus d'informations

Entrepreneur Individuel (EIRL)

Le statut d’Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) permet à une seule personne de créer sa propre entreprise en limitant les risques liés à son patrimoine personnel. Parfois présentée comme une alternative au portage salarial, cette EIRL est également complémentaire du régime de l’auto-entrepreneur dont elle partage certains avantages.

Plus d'informations

Les coopératives d’activité et d’emploi (CAE)

La coopérative d’activité et d’emploi, issue du secteur de l’économie sociale et solidaire, a été conçue pour accompagner et aider des porteurs de projets (appelés aussi entrepreneurs-salariés) à développer leur activité économique. Retour sur ce nouveau mode d’organisation du travail.

Plus d'informations

Les groupements d’employeurs (GE)

Le groupement d’employeurs est une association de plusieurs entreprises qui partagent un objectif commun : bénéficier de la mise à disposition de personnels et de compétences qu’elles ne pourraient s’offrir autrement. Ce dispositif apparu il y a plus de 30 ans connait une croissance constante malgré sa relative confidentialité.

Plus d'informations

Le contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE)

Le Contrat d’Appui au Projet Entreprise (CAPE) représente une solution alternative au portage salarial si vous êtes dans la première situation : tester votre activité avant d’envisager la création d’une société. Retour sur ce dispositif, vieux de 15 ans, et pourtant encore méconnu.

Plus d'informations

Le CDI intérimaire

Le CDI intérimaire permet à des entreprises de travail temporaire d’embaucher en contrat à durée indéterminée des salariés intérimaires en vue de l’exécution de missions successives chez des entreprises clientes. Retour sur le fonctionnement de ce CDI atypique.

Plus d'informations

Travail à temps partagé

Tout comme le portage salarial, le temps partagé permet de travailler pour plusieurs entreprises sous un même contrat salarié. Ces deux statuts présentent cependant de nombreuses différences.

Plus d'informations

Slasheur : cumuler plusieurs activités

Le terme de « Slasheur » vient de l’anglicisme « slasher » qui désigne une personne exerçant plusieurs activités, en référence au « / » séparant ces multiples activités. Vous désirez « slasher » à votre tour ? Voici les réponses aux principales questions que vous devrez vous poser avant de vous lancer.

Plus d'informations


Résumé de la rubrique :

Depuis plus de 30 ans, de nombreux dispositifs originaux ont vu le jour pour faire face aux mutations du marché de l’emploi et répondre aux besoins des personnes désireuses de  travailler différemment.

Dans cette offre pléthorique, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. On a décrypté pour vous les principaux dispositifs qui existent aujourd’hui.

Groupement d’employeurs, CAPE, CAE, CDI intérimaires, travailleurs des plateformes, Micro-entreprises, Slasher ???Chacun de ces dispositifs, ou de ces manières de travailler, incarnent une philosophie différente.

Certaines de ces formes d’activité, permettent de travailler différemment tout en restant dans une forme de salariat plus classique.

C’est le cas pour le groupement d’employeurs et du CDI intérimaire.

Le premier est incarné par les concepts de mutualisation et de stabilité ,tandis que l’autre, malgré l’idée de stabilité et de continuité à l’origine de sa mise en place , reste toujours marqué par un changement régulier d’entreprises, voire d’activités, qui peut être contraint .

D’autres formes permettent aux consultants de tester leur activité, de travailler en toute autonomie,notamment dans la négociation de leur mission, tout en maintenant les avantages du salariat.

Il s’agit par exemple du contrat d’appui aux projets d’entreprise (CAPE) qui lui est né du souhait de fournir un accompagnement , et servir de tremplin aux personnes désireuses de tester leur activité.

Les coopératives d’emploi et d’activité, comme le portage salarial, permettent quant à elles, de travailler en toute autonomie tout en gardant le filet de sécurité du salariat. La notion de coopération est particulièrement présente dans ce dispositif.

Enfin, certains modèles incarnent un entrepreneuriat plus classique, même si les réformes ont opéré un glissement vers l’idée de création de sa propre activité plutôt que celle d’entreprise au sens traditionnelle du terme.

L’entreprenariat individuel formalisé par la SASU, ou l’EIRL et encore plus la micro-entreprise, incarnent ainsi les concepts de simplicité et d’optimisation et de liberté d’entreprendre, mais attention, la liberté a toujours un prix…

Difficile à classer, il n’est pourtant pas possible de passer outre les fameux « travailleurs des plateformes », cet objet juridique toujours en cours d’identification et de construction.

Cette forme nouvelle de travail inquiète et interroge encore, et reste teintée d’une image de précarité. Se développant dans tous les pays du monde, la France est le premier à avoir commencer à en dessiner des contours un peu plus précis .

Si par extraordinaire le portage salarial ne vous avez pas encore convaincu et que vous étiez toujours indécis,il vous reste seulement deux options possibles :

  • Comparer pour mieux choisir ! Objectiver votre choix en comparant les avantages financiers, fiscaux, administratifs et sociaux de chacun des statuts existants.
  • Prendre le meilleur de tous les mondes :Entrer dans le monde des Slashers, où l’ adaptation et le changement sont les règles d’or, attention toutefois, le cumul a toujours ces limites.

© Le Guide du Portage - 2019