Et si le portage salarial était la voie royale de réconciliation entre les seniors et l’entreprise ?

Publié le 15/11/2019

En pleine réforme houleuse sur les retraites, alors que le conseil d’orientation des retraites (COR) vient de répondre à la commande du gouvernement en présentant les ajustements possibles pour atteindre l'équilibre en 2025, dont un éventuel report de l'âge légal, un rapport d’information sur l’emploi des seniors vient pointer les difficultés persistantes de ces derniers à se maintenir dans l’emploi.

Le rapport confirme qu’au-delà de réformes sociales qui n’ont pas toujours favorisé le recrutement des plus de 50 ans, les entreprises françaises sont quelque peu frileuses à embaucher les salariés à partir d’un certain âge.

Seraient en cause des prétentions salariales trop élevées, un déficit de formation, des arrêts maladie plus longs, et tout simplement une appréhension générale en France des managers à embaucher des seniors.

Ces freins disparaissent, voire deviennent des forces pour un consultant en portage salarial, son âge devenant gage de sérieux et d’expertise pour les entreprises qui font appel à lui. Si on ajoute à cela les efforts de la branche en matière de formation professionnelle pour les salariés portés, il semble que le portage salarial soit une piste plus que sérieuse pour réconcilier les seniors avec les entreprises !

 

* Ce rapport a été réalisé par deux sénateur au nom de la commission des affaires sociales sur les années 2018 et 2019.

© Le Guide du Portage - 2020