Vers une révolution du télétravail ?

Publié le 20/05/2020

La crise sanitaire liée au Covid_19 a bouleversé en quelques semaines les habitudes de travail des français.

Parmi elles, vous l’imaginez, la possibilité de travailler à distance pour un grand nombre de personnes qui n’y étaient pas habituées.

Les arguments des partisans du télétravail sont nombreux : réduction des temps de transport sur la semaine, meilleur équilibre vie pro / vie perso, augmentation de la productivité, réduction de l’absentéisme … sont autant d’avantages mis en avant pour illustrer les bénéfices de ce dispositif.

Dans les faits, selon l’étude télétravail 2020 publiée par Malakoff Humanis, seuls 8% des salariés du privé, sur les 30% qui télétravaillent, le feraient de manière officielle et contractualisée avec leur employeur en 2019 : le travail à distance serait ainsi aujourd’hui majoritairement pratiqué de manière informelle.

Si de nombreuses entreprises ont fait le choix de maintenir le travail à distance à la sortie du confinement pour limiter les risques de contamination, d’autres ont d’ores et déjà annoncé leur volonté de pérenniser le dispositif.

C’est notamment le cas du groupe Peugeot qui fait du télétravail la norme pour ses activités non liées directement à la production d’automobiles. Concrètement, cela devrait se traduire par une présence sur site fortement réduite pour ces équipes (une journée à une journée et demie par semaine).

Deuxième cas type avec Twitter qui a fait part, courant mai, de sa décision de rendre permanent le télétravail pour l’immense majorité de ses 5 000 salariés.

L’émergence du télétravail comme une modalité de travail durable sera-t-elle un héritage de la période que nous traversons ? Réponse dans les prochaines semaines et les prochains mois.


L’équipe du Guide

Pour suivre l’actualité du Guide, n’hésitez pas à nous suivre sur twitter : https://twitter.com/GuideduPortage


© Le Guide du Portage - 2020