Interview de Rachel Darceot : formatrice en portage salarial

Publié le 03/07/2020

Nous avons décidé de laisser la parole cette année aux consultant(e)s, en leur donnant l’occasion de mettre en avant leurs expertises, leurs expériences et leurs espérances. C’est parti avec le deuxième volet des Portraits du mois avec Rachel Darceot !

 

Si vous ne voulez manquer aucun des portraits, retrouvez notre première interview ici !

 

GDPS : Bonjour, tu pourrais te présenter et nous en dire un peu plus sur ton activité et ton offre de services ?

Bonjour, je m’appelle Rachel Darceot, j’ai 41 ans, je suis mariée, et j’ai deux enfants.

Formatrice depuis 2013, je travaille notamment avec le réseau des groupements d’établissements, les GRETA, qui sont les structures de l'éducation nationale qui organisent des formations à distance pour adultes, les chambres de commerce et d’industrie (CCI), mais aussi en direct avec les entreprises.

Mes principaux domaines d’expertise sont :

  • La relation clients ;
  • L’accueil, les techniques de vente, la négociation, la gestion des clients et du stress professionnel pour les commerciaux et les agents d’accueil.

J’ai d‘ailleurs obtenu une certification dans ces domaines d’expertise en 2018.

GDPS : Tu pourrais nous dire ce qui t’a amenée au portage salarial, et depuis combien de temps tu es sous ce statut ?

En 2013, quand j’ai décidé de me lancer en solo en tant que formatrice, j’ai été contactée par un GRETA trois jours après seulement le début de ma nouvelle activité ! J’ai alors choisi le statut de salariée portée par opportunité dans un premier temps, il fallait que je fasse vite, puis, avec le temps, j’ai été conquise. Sincèrement, je pensais que c’était un choix provisoire qui me permettrait juste d’exercer ma première mission, mais cela fait maintenant 7 ans que je bénéficie des avantages de ce régime, et je ne suis pas déçue !

Parallèlement, j’ai créé une entreprise sous le régime de la micro-entreprise que j’ai gardée deux ans. Mais je suis rapidement revenue au portage salarial.

GDPS : Quels sont les avantages que tu mettrais en avant, et si tu devais n’en retenir qu’un, lequel t’a définitivement séduit ?

La société CIPRES, l’entreprise de portage salariale (EPS) qui m’accompagne depuis toutes ces années, m’a réservé un très bon accueil quand j’étais en pleine reconversion professionnelle.

Cette première bonne impression n’a jamais été déçue, bien au contraire. Leur accompagnement est vraiment au-delà de mes attentes, j’ai l’impression de retrouver les avantages du collectif de travail d’une entreprise classique, tout en continuant d’exercer mon activité en solo ! Le meilleur des deux mondes en somme.

À titre d’exemple, des formations sont régulièrement proposées, une veille juridique sur nos domaines d’activité est réalisée, des plans de développement personnels et professionnels mis en place tous les ans, des événements thématiques sont organisés régulièrement sur des sujets intéressants nos métiers, ou simplement pour faire du réseau, et il y a même un arbre de Noël !!! Ils ont réussi à créer, au-delà de cet aspect réseau important pour un consultant, un véritable attachement au groupe, une appartenance à la communauté de CIPRES.

Ils m’ont également beaucoup aidée au montage de mon dossier de certification il y a deux ans quand j’ai décidé de passer le cap.

Et au vu de la qualité de tous les services qui me sont proposées, je sais où vont les 9% de rétribution que je leur verse, c’est plus que justifié ! Les faux frais montent vite quand on se lance en tant qu’indépendant, et en micro, avec tous les frais annexes, je n’étais pas loin de dépenser cette somme, sans véritable accompagnement !

Un autre exemple marquant pour moi, a été tout ce qu’ils ont fait pour nous pendant cette période du COVID-19, si difficile pour les consultants portés.

Ils ne nous ont pas lâchés : des mails réguliers pour prendre de nos nouvelles, organisation de webinaire sur la vente à distance, des formations afin d’étoffer notre réseau sur LinkedIn. Tous leurs outils sont percutants, pertinents et en phase avec nos attentes !

Des séances de Coaching gratuites ont même été mises en place pour répondre à des problématiques liées à la crise, et comment mettre en place de nouvelles actions pour la surmonter.

Enfin, plus classiquement, mais très important dans nos métiers, je parlerai de la gestion administrative réalisée par l’EPS, des problèmes de règlement avec les clients, c’est l’entreprise de portage salarial qui relance et qui fait le suivi.

Signer avec une boîte de portage, c’est en quelques sorte partir avec un kit de démarrage au métier de consultants !

GDPS : Si tu avais une baguette magique, tu changerais quoi (tu n’as le droit qu’à un seul essai) ?

On a bien dit une baguette magique ?!

Alors, j’aimerais que la bienveillance qui règne au sein de CIPRES soit universalisée. C’est important dans cette époque.

Au vu de la grande détresse financière dans laquelle se retrouve certains de mes collègues, remettre l’humain au cœur de nos préoccupations n’a jamais été aussi important et porteur de sens et d’espoir. 



© Le Guide du Portage - 2020