Le portage salarial, enjeux économiques, et théoriques ?

Publié le 10/12/2019

Preuve de l’intérêt toujours plus grand que suscite le portage salarial, cette forme alternative d’activité a récemment fait l’objet d’une thèse de la part d’Alexis Louvion, sociologue du travail au laboratoire IRISSO de l’Université Paris Dauphine.

Depuis plus de 4 ans ce jeune Docteur en Droit peaufine les contours de sa thèse sur les mutations du salariat et les nouvelles formes d’emploi à travers le cas du portage salarial. On peut dire qu’il a eu le nez creux, tant l’actualité économique, juridique et sociale du secteur a été riche ces dernières années : ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015, négociation puis extension de la convention collective de branche, contestation de la convention collective par la FEPS, avenants à la convention collective…

Alexis Louvion a soutenu sa thèse, réalisée sous la direction de Sophie Bernard et de Dominique Méda, avec brio le 25 novembre dernier à l’université Paris Dauphine, la qualité de son travail ayant été saluée unanimement par les membres du jury. Plus de 30 entretiens avec des salariés portés pour rendre compte des parcours et des motivations qui les ont conduits à exercer leurs activités en portage salarial, des rencontres avec des dirigeants d’entreprises du secteur et des leaders syndicaux afin de mettre en lumière les logiques et les stratégies qui ont permis un encadrement législatif et conventionnel du dispositif, ont contribué à la qualité de ce travail de recherche de plus de 500 pages sur une forme d’emploi qui a de l’avenir. 

© Le Guide du Portage - 2020