Représentation collective des indépendants : alliance entre la CFDT et l’Union des Auto-Entrepreneurs

Publié le 28/11/2019

Cela fait déjà trois ans que la CFDT essaie d’aller sur le terrain de la défense des travailleurs indépendants. La « première plateforme syndicale de services » à destination des indépendants que la centrale syndicale a créé en décembre 2016, UNION, en est une preuve flagrante.

En réponse à la loi LOM, et la charte unilatérale à laquelle la CFDT s’était opposée, Laurent Berger a annoncé le 24 novembre dernier au micro de France inter, un rapprochement entre la centrale réformiste et l’UAE, Présidée par François Hurel, afin de créer un nouveau syndicat destiné à représenter les travailleurs indépendants des plateformes. Objectif principal : créer une représentation collective, cette population « souffrant de ne pas avoir de parole collective pour peser face à leurs donneurs d’ordres », selon Laurent Berger. Ce syndicat aura aussi pour objectif de faire porter des revendications sur la protection sociale, la retraite, les conditions de travail, ou encore la rémunération minimale de ces travailleurs. Enfin, le souhait du secrétaire de la CFDT est de passer à une logique de « confrontation construite et organisée » avec les plateformes, pour équilibrer le rapport de force face à des employeurs qui aujourd’hui peuvent négocier avec eux-mêmes des chartes unilatérales…

© Le Guide du Portage - 2020