Entrée en vigueur de l’indemnisation chômage des indépendants

Publié le 03/11/2019

Au 1er novembre 2019, une première partie des mesures issues de la réforme de l’assurance chômage est entrée en vigueur. C’est le cas du durcissement des conditions d’accès à l’allocation chômage, de la dégressivité pour les demandeurs d’emploi qui percevaient un salaire supérieur à 4 500 euros, de l’accès à l’allocation chômage pour les salariés démissionnaires mais aussi du filet de sécurité pour les indépendants, traduction d’une promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron.

Amis indépendants, attention toutefois à ne pas vous réjouir trop vite. L’accès à une indemnisation de 800 euros pendant six mois est assorti de plusieurs conditions qui devraient restreindre la portée de la mesure (on évoque entre 15 000 et 30 000 bénéficiaires par an). Pour bénéficier de cette indemnisation après avoir été indépendant, il faudra :

  • Être à la recherche effective d’un emploi ;
  • Avoir déclaré un chiffre d’affaires annuel supérieur à 10 000 euros sur les deux dernières années d’activité ;
  • Avoir fait l’objet d’un redressement judiciaire avec éviction du dirigeant ou d’une liquidation judiciaire ;
  • Ne pas disposer, au moment de la demande, de ressources supérieures à un plafond mensuel égal à 559,74 euros.

Après avoir passé en revue ces conditions, aucun doute : le portage salarial reste clairement le meilleur moyen d’avoir accès à une allocation chômage pour un consultant souhaitant travailler en toute autonomie.

Pour aller plus loin :

© Le Guide du Portage - 2020